Skip to content

Fabio Mauri

L’artiste Fabio Mauri (Rome, 1926-2009) est l’un des artistes les plus importants de l’avant-garde italienne d’après-guerre. Il a voyagé et vécu entre Milan et Bologne jusqu’en 1957, puis il a ensuite déménagé à Rome pour poursuivre son exploration dans le domaine de l’art.

En 1942, il crée le magazine « Il Setaccio » (Le Tamis) avec son ami Pier Paolo Pasolini. Il a enseigné l’Esthétique de l’expérimentation à l’Académie des Beaux-Arts de L’Aquila pendant 20 ans.

Artiste Fabio Mauri : une autobiographie multiple

Fin 1957, il réalise les premiers « Schermi » (écrans), sa version du monochrome : la recherche de la mise à zéro dont la forme mentale traversera toute l’œuvre de Mauri : l’écran est la nouvelle véritable « forme symbolique » du monde. En 1964, il a commencé à réfléchir sur la spécificité de la culture européenne et l’a identifiée dans l’idéologie, repensant et affrontant la douleur précédemment retirée du traumatisme de la guerre. Ici naissent les performances des années 70 « Cosa è il fascismo, Ebrea, Gran Serata Futurista 1909 – 1939 ». La fiction est un moyen supplémentaire de complicité avec les spectateurs afin de recréer un réseau de sensations entre action et public : de la peinture à l’action, l’idée émerge des confins de la toile, à travers des actes d’un passé non encore disposé et à jamais intolérable. L’œuvre complexe de Mauri devient une autobiographie multiple attentive au monde contemporain : une analyse entre destin individuel et histoire.

En 2009, il a été nommé Grand Officier de l’Ordre du Mérite de la République italienne par Giorgio Napolitano, président de la République italienne.

Les expositions les plus importantes

Son art est présenté au Canada, aux États-Unis, en Autriche, en Espagne, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Pologne, en Suisse, en Yougoslavie et en Angleterre. L’artiste a participé à la Biennale de Venise en 1954, 1974, 1978, 1993, 2003, 2013 et 2015. En 2012, il a été présent à dOCUMENTA (13) à Kassel et au Palazzo Reale de Milan avec l’exposition « Fabio Mauri, The End ».

Exposition connexe

Aucune exposition associée n'a été trouvée

Article similaire

Aucun article associé n'a été trouvé