Skip to content

Matrici Distrutte

FJc6Te6g
gE7a5g0g
1By9psLA
previous arrow
next arrow

Informations sur l'exposition

Ouverture:

Afficher les dates :

Emplacement:

Horaires d'ouvertures:

Artiste:

Rejoignez l'événement sur Facebook :

samedi 7 février 2015, 19h
du 7 février au 28 mars 2015
Wunderkammern Roma, via Gabrio Serbelloni 124, Rome
du mardi au samedi, 11h - 19h
Sten Lex

Ouverture:

samedi 7 février 2015, 19h

Afficher les dates :

du 7 février au 28 mars 2015

Emplacement:

Wunderkammern Roma, via Gabrio Serbelloni 124, Rome

Horaires d'ouvertures:

du mardi au samedi, 11h - 19h

Artiste:

Sten Lex

sous la direction de Giuseppe Pizzuto

Texte de Samantha Longhi

Sten (Rome, 1982) et Lex (Tarente, 1982) sont parmi les artistes italiens d’art urbain les plus reconnus internationalement. Présents sur d’innombrables publications, ils ont participé au Cans Festival à Londres en 2008, auquel ils ont été invités par Banksy, et au Nuart Festival en Norvège, l’un des événements Street Art les plus importants au monde. Leurs œuvres ont été présentées dans de prestigieuses galeries internationales, font partie de précieuses collections privées et se trouvent dans des institutions telles que le musée MADRE à Naples, et en permanence au MACRO à Rome.

Sten & Lex sont parmi les pionniers de la technique du pochoir en Italie. Ils ont commencé leur travail en 2001 dans les rues de Rome et depuis lors, leurs recherches sur le pochoir n’ont cessé d’évoluer. Ils ont introduit des innovations telles que la « Hole School », qui applique la technique des demi-teintes au pochoir et changeait la perception de l’abstraction à la figuration en fonction de la distance de l’observateur. A partir de 2010, Sten & Lex ont commencé à utiliser le « Stencil Poster », une technique qu’ils ont inventée: il s’agit de coller une affiche sur la surface, découpent les parties de la figure comme dans un pochoir puis peignent sur la matrice, enfin déchirent le papier pour en faire émerger la figure finale. Dans le cas d’interventions extérieures, le papier est naturellement éliminé par les agents naturels; l’œuvre évolue donc dans le temps, son dévoilement dépend du rythme atmosphérique.

L’exposition Matrici Distrutte explore la technique et le processus artistique de Sten Lex. Pour les artistes la technique et le processus ont la même importance que l’œuvre finie, ils sont une partie intégrante de cette dernière. Une métaphore de la vie, dans laquelle le chemin et le but ont la même importance. Comme le titre le révèle lui-même, les matrices de pochoir sont détruites pendant le processus de création. Dans leurs affiches au pochoir, les bouts de papier qui volent suspendus à la surface font partie de la matrice détruite et communiquent un sens esthétique de transformation, de devenir. Par le processus destructeur, dans le cadre de l’œuvre, les artistes dépassent les limites imposées par le pochoir, une technique qui en elle-même limite le signe et pose des limites. Les artistes parviennent à annuler la caractéristique principale du pochoir: la reproductibilité. En effet, une fois les matrices détruites, l’œuvre devient unique et non plus reproductible. La vie devient unique et non reproductible.

Le duo d’artistes a présenté de nouvelles œuvres d’art créées spécialement pour l’exposition à Wunderkammern. Il s’agit d’œuvres sur bois, qui évoquent celles réalisées dans l’espace public ou qui seront à la base de nouvelles idées pour de futures interventions, et d’œuvres en édition limitée sur papier. Avant l’inauguration, les artistes ont fait plusieurs interventions murales à Rome. Le texte critique de l’exposition a été édité par Samantha Longhi (Graffiti Art magazine).

L’exposition Matrici Distrutte faisait partie du nouveau projet artistique de Wunderkammern, Limitless, qui avait déjà commencé avec l’artiste espagnol Sam3 et l’artiste français L’Atlas. Le projet a ensuite continué avec les artistes Alexey Luka (Russie) et Jacopo Ceccarelli a.k.a. 2501 (Italie). Limitless a exploré le concept de limite dans ses formes et manifestations possibles, désignant l’art comme le moyen privilégié pour surmonter les barrières auxquelles nous sommes soumis chaque jour et pour une réflexion sur la réalité illimitée.

Envoyez-moi le catalogue

Artistes associés

Aucune exposition associée n'a été trouvée