Skip to content

Hogre

Hogre (Rome) est le pseudonyme d’un street artist connu et apprécié du public international pour ses interventions non autorisées dans l’espace public.

Hogre: biographie

Hogre, un street artist autodidacte qui a grandi à Rome, a vécu à Londres pendant quelques années et il a ensuite déménagé à Berlin où il vit et travaille actuellement de manière anonyme ; sa véritable identité continue en fait d’être inconnue. Depuis 2007, il signe ses interventions du surnom Hogre qui s’inspire d’un monstre humanoïde d’un jeu vidéo du début des années 2000 auquel une mouche, logo indubitable de l’artiste, a ensuite été ajoutée.

Sa carrière débute en 2006 lorsqu’il recouvre de nez rouges les affiches électorales de Berlusconi dans le quartier de Tufello et encore aujourd’hui son art porte le trait de la provocation, de la subversion et de l’ironie.

Hogre : subvertising

Les œuvres du street artist sont caractérisées comme des interventions subvertising – de l’anglais subvert + advertising – un terme par lequel nous entendons ce mouvement artistique-politique qui consiste en la vandalisassions créative des espaces publicitaires.

Avec ses œuvres, Hogre veut perturber, critiquer l’utilisation des images commerciales et ouvrir le débat sur l’utilisation massive de la publicité et la gestion de l’espace public.

Pour poursuivre son objectif, l’artiste utilise différentes techniques : du Street Art traditionnel sur les murs à la célèbre performance dans laquelle l’artiste et l’inventeur de fake news Ermes Maiolica ont échangé les rôles à l’occasion de la présentation de son livre Subvertising, The piracy of publicité extérieure à Rome en 2018. Hogre préfère désormais intervenir directement sur les panneaux d’affichage en utilisant parodies et subversions linguistiques (Ryanair – Ruinair) pour démasquer les mécanismes de la publicité, du consumérisme et de la société en général. À cet égard, l’intervention Ecce Homo Erectus de l’été 2017 signée par Hogre & DoubleWhy est bien connue qui a conduit l’artiste à être accusé d’insulte à la religion et à la fermeture du site www.hogre.it.

Hogre : expositions et projets

Parallèlement à la production dans l’espace public, l’artiste crée des œuvres de plus petite taille adaptées à l’exposition dans les musées et les galeries dans le but de marquer durablement sa recherche esthétique.

En 2011, Hogre a inauguré sa première exposition personnelle à Rome et depuis lors, il a exposé dans des expositions individuelles et collectives dans diverses villes italiennes et européennes. Pertinent est le projet Steal This Poster présenté au MACRO – Musée d’Art Contemporain de Rome en décembre 2019 avec le collectif subvertising anglais Special Patrol Group qui ouvre à une réflexion sur le droit d’auteur. Le projet fournit une plate-forme qui permet le partage de graphiques subversifs, libres de droit et à pour cette raison téléchargeables gratuitement sur stealthisposter.org. Avec Steal This Poster, il a créé des campagnes en ligne pour divers collectifs dont Lucha y Siesta en faveur des femmes de la prison de Rebibbia.

Un autre projet dont le street artiste s’occupe de la direction artistique est buyanewsoul.com, c’est une boutique en ligne qui ressemble au renversement d’une boutique de souvenirs et de cadeaux dans le but de décrire l’effondrement du capitalisme.

Exposition connexe

Aucune exposition associée n'a été trouvée

Article similaire

Aucun article associé n'a été trouvé