Skip to content

Luca Patella

Luca Patella (Roma, 1934) a été l’un des premiers artistes à mener des recherches expérimentales utilisant le multimédia comme forme d’art. 

Luca Patella: artiste pionnier du multimédia 

Son activité d’artiste commença au milieu des années 1960, quand il embrassait à la fois l’art et la science, fortement influencé par l’astronomie, la chimie et la psychologie analytique. Patella est devenu très ingénieux dans ses œuvres utilisant des techniques complexes et il combinait la photographie et le graphisme en utilisant les gestes et le corps humain lors des performances. Il a été l’un des premiers artistes à créer une exposition en mouvement (par la projection) tandis qu’il introduisait des thèmes de conceptualisme et de land art dans sa pratique. 

Au fil des années, il a obtenu des prix internationaux tels que la Biennale del Cinema (section expérimentale, Venise, 1969), le prix Pascali (1976) et pour sa poésie: Grinzane Cavour, Feronia et Vincenzo Cardarelli (2002). Il commandèrent à Patella la grande Fontaine Physiognomique de Magritte, pour Place de Ninove à Bruxelles (2002). Un petit documentaire sur le travail de Patella (réalisé par Ileana Zaza) a remporté le prix DOC de l’Aquarium romain en collaboration avec MAXXI, Rome (2016). 

Les expositions les plus importantes

Il a participé à de nombreuses expositions collectives en Europe et dans le monde, dont la XXXIIIe Biennale d’art de Venise, 1966 (ainsi que les biennales de 1972, 1978, 1980, 1986, 1993 et ​​2011); la V Biennale de Paris, 1967 (où il a remporté le prix spécial photos et films); la Biennale de Saint-Marin, 1967; Informazione, MoMA, New York, 1970; Luca Maria Patella, Galerie Lara Vincy, Paris, 1979; Luca Patella, Museuo de Arte Contemporaneo, San Paolo, 1982; Duchamp und die Avant garde seit 1950, Ludwig Museum, Cologne, 1988; Temps, quatrième dimension, Palais des Beaux Arts, Bruxelles; Barbican Centre, Londres; Rome des années 1970, Palazzo delle Esposizioni, Rome, 1990; End of Earth, Land Art jusqu’en 1974, MOCA, Los Angeles, 2011; GNAM, Rome, 2010-2011; Ville pop de Rome, MACRO, Rome 2016; Galleria Laura Bulian et NABA à Milan 2017.

Exposition connexe

Aucune exposition associée n'a été trouvée

Article similaire

Aucun article associé n'a été trouvé