Skip to content

Bonjour amateurs du Street Art!

Aujourd’hui, nous souhaitons vous proposer une sélection spéciale de 5 œuvres de Shepard Fairey (OBEY Giant)! Tout d’abord, nous tenons à dire que les œuvres de Shepard Fairey recèlent des réflexions profondes et des significations importantes, liées aux questions sociales et politiques actuelles. Alors lisez-le attentivement et prenez des notes si vous voulez agrandir votre collection de street art 🙂

1. O.G. Rips (2019)

Club légendaire de San Francisco fondée dans les années 1930, le Fillmore a toujours attiré un large public de spécialistes de la musique. C’est de ses affiches psychédéliques publiées dans les années 1960 que l’artiste Shepard Fairey s’inspire pour O.G. RIPS. De plus, l’intérêt de Shepard Fairey pour ces affiches découle d’une véritable passion de l’artiste pour des musiciens tels que Jimi Hendrix et John Van Hamersveld, à tel point qu’il intègre l’image de son lutteur dans un dessin psychédélique, comme ces personnages le faisaient dans leurs graphismes. L’artiste américain avait déjà élaboré depuis un certain temps une stratégie pour rendre sa campagne d’autocollants OBEY Giant encore plus grande et plus visible, en modifiant le design et en rendant les couleurs plus vives. Fairey insère des couleurs, des déchirures et des motifs rappelant l’imagerie psychédélique sur et autour du visage emblématique. En bref, une nouvelle version incontournable du célèbre visage d’André le Géant!

2.  CHOMSKY (2019)

Pour Shepard Fairey, le célèbre philosophe et linguiste Noam Chomsky est un point de référence: sa théorie linguistique a montré comment le langage peut être manipulé et devenir un instrument de pouvoir. Ici, le philosophe a un look extrêmement rock! 

3. JESSE NUBIAN (2019)

Dans son œuvre Jesse Nubian Shepard Fairey dépeint le révérend Jackson, un militant des droits civiques de la communauté afro-américaine. Avec la combinaison panafricaine de couleurs rouge, noir et vert, Shepard Fairey OBEY représente non seulement une icône légendaire, mais aussi un symbole de liberté.

4. JELLO BIAFRA (2016)

Grand fan du groupe punk Dead Kennedys, qui l’a également inspiré sur le plan créatif, Shepard Fairey a dédié cette œuvre au frontman et parolier Jello Biafra. Après avoir réalisé un skateboard pour le musicien sur une photographie de Glen E. Friedman, les trois ont décidé de faire une série signée. Ce modèle particulier est une belle édition réalisée avec la technique Rubylith!

5. ST. MARK’S HORSES (2009)

Inspiré par une Venise forte et romantique, Shepard Fairey a réalisé cette impression en édition limitée à 250 exemplaires à l’occasion de la 53e Biennale (2009), afin de récolter des fonds pour protéger le patrimoine architectural et artistique de la ville.

C’est tout pour aujourd’hui, si vous êtes intéressés par ces œuvres, veuillez nous contacter à l’adresse wunderkammern@wunderkammern.net et si vous êtes curieux de les voir en direct, venez nous rendre visite dans nos galeries à Milan, en via Nerino 2, et à Rome, en via Gabrio Serbelloni 124, nous vous attendons 🙂